a A

Les stigmates des crimes nazis

La photo montre deux sœurs lors de leurs retrouvailles

Regroupement familial aujourd’hui encore

Les raisons pour lesquelles certaines personnes attendent de longues années avant de se mettre à la recherche de leurs proches sont multiples. Avec le temps écoulé depuis la fin de la guerre, il est aujourd’hui très rare que ce soient les survivants mêmes qui s’adressent à l’ITS. Dans ces cas particuliers, c’est peut-être justement la distance les séparant des événements qui leur rend supportable la confrontation avec les traumatismes du passé. À l’heure actuelle, la majorité des demandes provient des générations des enfants et des petits-enfants, sur lesquels les traumatismes des persécutés continuent d’agir. La connaissance du passé les aide à trouver leurs racines et à mieux comprendre l’histoire de leur propre famille. Souvent, les survivants ne pouvaient ou ne voulaient pas parler des persécutions qu’ils avaient subies. C’est parfois aussi un secret de famille qui incite à lancer des recherches, comme dans le cas d’enfants illégitimes de travailleurs forcés. Après la mort des parents, voire de la génération des grands-parents, beaucoup de descendants éprouvent le besoin de se pencher de manière intensive sur le passé et tentent d’exploiter toutes les possibilités leur étant offertes pour retrouver la trace de leurs proches. Les requérants reçoivent les résultats détaillés de l’exploitation des documents de l’ITS pour la personne recherchée ainsi que des copies gratuites des documents contenus dans les archives.

Il est aussi possible de visiter l'ITS et de consulter les documents originaux correspondants.

Les documents originaux

  • Les employés de l’ITS fournissent des explications aux visiteurs sur les documents recherchés préalablement

    Les employés de l’ITS fournissent des explications aux visiteurs sur les documents recherchés préalablement

  • Les survivants et les familles des victimes de persécutions nazies sont cordialement invités à visiter l’International Tracing Service (ITS) à Bad Arolsen. Veuillez s.v.p. annoncer votre visite afin que nous puissions rechercher au préalable les documents correspondants dans nos archives. En outre, les employées du service d’accueil peuvent ainsi se préparer au mieux à votre visite et vous fournir un maximum d’informations.

    Vous trouverez ici tout ce qu’il vous faut savoir sur votre visite à l’ITS.

    • La recherche de proches

      Après 70 ans de séparation, une fille peut enfin prendre sa mère dans les bras ; des demi-frères et sœurs se retrouvent et font connaissance ; des familles entrent en contact et entretiennent des relations intenses au-delà des frontières : dans environ 30 cas par an, l’ITS réussit aujourd’hui encore à réunir des familles. Ce sont des moments émouvants qui changent parfois toute une vie. L’ITS ne se contente pas de procéder à des recherches dans ses propres archives, il fait aussi appel à des administrations et autres services d’archives. Dans la recherche et le contact de personnes à l’étranger, il travaille en étroite collaboration avec le réseau des services de recherche des sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Ce genre de recherches peut s’étendre sur plusieurs mois. Il va de soi que le contact n’est établi qu’avec l’accord des intéressés.

      Les demandes reçues par l’ITS sont elles-mêmes devenues une source d’informations importante. L’ITS détient de la correspondance portant sur plus de trois millions de persécutés du régime nazi. Les dossiers de correspondance contiennent les courriers envoyés par les proches, ainsi que par les administrations, caisses de retraites et organisations de secours. Lorsqu’une demande parvient à l’ITS, il est donc possible de vérifier si des informations ont déjà été sollicitées par un autre service ou par un membre de la famille pour la même personne. Ceci permet parfois d’ouvrir des pistes de recherche décisives.

    • Les documents apportent la certitude

      Il n’est pas rare qu’en raison de leur exil ou de leur émigration, il manque aux familles des pièces officielles telles que les actes de naissance, de mariage ou de décès. Le service de recherches de l’ITS se charge également de rechercher ce genre de documents. Il arrive aussi qu’une recherche de personnes reste certes sans succès mais que des documents essentiels puissent être retrouvés. Ceci est d’une grande importance pour quelqu’un qui, par exemple, ne savait jusqu’alors pas où il était né ou ne connaissait pas la date exacte du décès d’un parent proche.

    • Un lieu de mémoire

      Lorsque le sort des parents, frères et sœurs ou autres proches est resté incertain durant des décennies, une sépulture peut représenter la fin libératrice d’une longue recherche. Les requérants abordent ce sujet parfois d’eux-mêmes et demandent à l’ITS de rechercher le lieu de sépulture de leur proche. Une visite de la tombe ou – lorsque celle-ci est trop éloignée – des photos de la sépulture peuvent aider à combler le vide et à atténuer la douleur.

    [Translate to fr:] Partner bei der Suche

    [Translate to fr:]

    Wenn es um die Suche nach vermissten Personen geht, müssen teils in detektivischer Arbeit Lebenswege rekonstruiert und Spuren gesucht werden. Diese Suche erstreckt sich nicht nur auf Deutschland und die europäischen Nachbarländer, sondern reicht häufig auch über Kontinente. Die Zusammenarbeit des International Tracing Service (ITS) und den nationalen Suchdiensten des Roten Kreuzes und des Roten Halbmondes ist dabei oft hilfreich. Seit vielen Jahren gibt es ein bewährtes Netzwerk, so dass die Kommunikation zwischen den Partnern im Interesse der Anfragenden reibungslos und schnell erfolgt.

    Um diese Zusammenarbeit zu pflegen, nehmen Mitarbeiterinnen des ITS an den jährlichen Treffen der „Restoring Family Links” (RFL) Gruppe teil, die vom Internationalen Komitee des Roten Kreuzes und Roten Halbmondes, Genf, organisiert werden. Die RFL-Meetings dienen dazu, das Netzwerk Familienzusammenführung (Family Link Network) auf dem neuesten Stand zu halten und Erfahrungen auszutauschen.

    Zurzeit ist die Zusammenarbeit mit dem Suchdienst der polnischen Rotkreuzgesellschaft besonders intensiv. Seit dem politischen Umbruch in Ostmitteleuropa 1989 beziehen sich viele der Anfragen auf NS-Verfolgte aus Polen.