a A

Copies numérisées des archives de l’ITS

La photo montre le fichier central de nom de l‘ITS

Avec 50 millions de fiches de référence pour 17,5 millions d’individus dans le monde entier, le fichier central de noms constitue un mémorial de papier unique en son genre sur les crimes nazis et leurs conséquences.

Chacun des États membres de la Commission Internationale peut demander à recevoir une copie des archives numérisées et la mettre à disposition dans son pays par l’intermédiaire d’une institution partenaire de son choix. Ceci a été fixé par l’Accord de Berlin du 9 décembre 2011 dans le but de faciliter l’accès international aux documents des archives de l’ITS, faisant partie du patrimoine documentaire de l’UNESCO « Mémoire du monde », autant pour la recherche scientifique que pour les recherches de destins familiaux.

Les détenteurs de ces copies sont des institutions partenaires de l‘International Tracing Service (ITS). À travers des échanges réguliers entre les partenaires, on a commencé en 2014, à concentrer l’action sur le perfectionnement de l’accès aux archives pour les utilisateurs et sur l’élaboration d’une procédure plus adaptée. Pour ce faire, l’ITS a prévu d’organiser d’ici 2018, une série d’ateliers de travail avec la Wiener Library et le United States Holocaust Memorial Museum (USHMM). Ce projet est subventionné par une fondation culturelle britannique privée.

Les institutions partenaires détentrices d’une copie numérique sont :

  • Belgique : Archives de l'État en Belgique, Bruxelles
  • France : Archives Nationales, Pierrefitte-sur Seine
  • Grande-Bretagne : The Wiener Library, Londres
  • Israël : Yad Vashem, Jérusalem
  • Luxembourg : Centre de Documentation et de Recherche sur la Résistance, Luxembourg
  • Pologne : Instytut Pamięci Narodowej (IPN), Varsovie
  • USA : US Holocaust Memorial Museum (USHMM), Washington

Tous les ans, l’ITS remet aux institutions partenaires une copie actualisée de ses fonds documentaires, incluant tous les nouveaux documents numérisés.